Spiritualité vivante

21 novembre 2015

Agir en pensées

La diversité des pensées de l'Homme est la réception, par neurones et synapses interposés, de subtiles énergies venues de "Celui qui Est". Chaque Être humain, créature particulière en notre monde d'ici-bas, devient, dès lors qu'il a émit son premier cri, un récepteur singulier du Grand Émetteur cosmique. Devenant ainsi un être doté de La Parole, l'Homme est potentiellement un relais de communications par émissions-réceptions entre terre-ciel et ciel-terre, c'est à dire entre les êtres humains et le Principe créateur de toutes Vies. Composée de quelques milliards de singularités, l'humanité constitue de ce fait une immense toile de communications télépathiques qui contient les germes de toutes choses possibles et imaginables, allant du meilleur au pire. L’événementiel terrestre étant toujours ce qu'il est selon le libre arbitre de chacune et chacun, soyons nombreux à vouloir construire un monde de paix, charitable et joyeux. Agir en pensées, c'est communiquer avec tout l'Univers, depuis son créateur jusqu'à la globalité de sa création. Puisse nos pensées être épargnées de ténébreuses idées de manière à ce qu'elles restent disponibles à des orientations vers le souverain bien.

Posté par noel ases à 18:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 novembre 2015

Au nom de...

         Dans l'immanence, au nom de...

Au nom de celui qui est La Vie, Lumière de l'Homme... prions,

Pour celles et ceux qui ont rendu l'Âme à celui qui est... prions,

Afin que soit soulagées toutes douleurs en ce bas monde... prions,

Témoins de La Lumière, adversaires de toutes ténèbres... agissons :

   Agissons en pensées... Agissons en paroles... Agissons en actes...

Posté par noel ases à 18:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 août 2015

Transmission écrite

L’écriture est un moyen de communication que seule l’espèce humaine utilise, dans notre monde animal terrestre. Sans oublier les premiers témoignages des graphismes et peintures rupestres, l’écriture ‘’circulante’’ serait née depuis environ 5000 ans en Mésopotamie, en Égypte, en Orient, puis sur tous les continents de notre planète. Au regard des 4 millions d’années des espèces de type australopithèques, dont nous en serions l’une des branches de descendants, l’écriture, telle que nous la concevons communément aujourd’hui, est donc très récente dans l’histoire de la vie, elle est même considérée comme le début de ce que nous nommons ‘’Histoire’’. Quand je parle d’écriture ‘’circulante’’, il s’agit de communications qui peuvent être déplacées, et conservées pendant un certain temps. Que ce soit des tablettes d’argile, des papyrus, des parchemins, des papiers, et aujourd’hui du numérique, l’écriture a deux facettes essentielles : l’une est un miroir du moi et du soi qui mémorise ce que nous sommes à un instant donné, l’autre en est le reflet que nous destinons à autrui, permettant ainsi de communiquer et échanger à distance. Est-ce que la transmission écrite peut faire comprendre ce qu’est la Tradition initiatique qui, par la Parole, est originalement orale ? Oui pour l’Initié qui cherche, par âme et esprit, à se mettre en éveil ; non pour le mental ordinaire d’une personne qui resterait exclusivement occupée à ne vouloir que paraître, dans un pseudo confort mental alimenté par une boulimie existentielle.

L’écriture est un moyen, non une fin ; ce n’est que la semence d’une idée qui devra donner naissance à une oralité singulière en devenir. Pour laisser libre cours à l’intuition et à l’émergence d’idées neuves dans nos neurones, il nous faut les faire vivre, nos idées et pensées… et elles-mêmes vont à leur tour générer de nouvelles paroles, de nouveaux mots ; c’est alors que l’écrit et la lettre nouvellement tracés, couchés, gravés, ciselés, se doivent eux aussi d’être dépassés. La transmission écrite est un pèlerinage dans l’historicité connue, et elle n’est effectuée que par d’incessantes naissances et renaissances d’écritures de toutes sortes, en association avec des inspirations singulières. Si grâce à tout ceci notre entendement s’enrichit, notre esprit, de cette petite particule cosmique immémoriale qui nous habite, n’est pas pour autant sur le chemin de l’Éveil à La Lumière spirituelle. Un esprit en situation d’Éveil trouvera toujours matière à réflexion dans des cendres mémorielles, mais cela ne saurait lui suffire, car sa recherche, toujours en quête de la divine Parole créatrice, ne saurait se satisfaire de considérations humaines. La Parole ? “Tout fut par elle, et rien de ce qui fut, ne fut sans elle’’ (St Jean, I – 3) ; si la toujours vivante Parole originelle est de nature transcendantale, la transmission écrite, parce que n’existant que dans des œuvres humaines, ne peut être qu’éphémère.

Posté par noel ases à 18:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 juillet 2015

Tradition orale

Depuis la nuit des temps, l’oralité a été et est toujours le moyen de communication spontané entre les humains. Au regard de La Tradition, pour éviter tout prosélytisme éventuel qui pourrait être véhiculé par des sons, des mots ou des discours empreints de suffisance, la pratique du symbolisme initiatique est une voie magistrale qui peut nous mener vers la libération de notre mental dans la quête de  la Connaissance, grâce notamment au ‘’Connais-toi toi-même’’ socratique. Avec l’oralité, qui permet des échanges directs de perceptions entre des personnes distinctes et qui met en œuvre, alternativement, écoutes et exposés, il faut y ajouter la nécessaire composante de bien vouloir comprendre, et avec discernement, le cheminement de la pensée de son interlocuteur, sinon, il ne s’agirait que de deux monologues stériles en concepts originaux dans le dépassement du SOI. La Tradition orale, s’exprimant à partir de symboles, permet ainsi le respect des positions de chacun tout en écartant des tentations idéologique, dogmatique ou hégémonique. Lorsque l’Homme Véritable se met en immersion dans le monde des initiés, la Tradition orale permet une mise en éveil de son Temple intérieur. C’est La Voie Royale de notre nature humaine qui, nous libérant de nos chaînes existentielles, les subliment en des temps et espace et sacrés.

Posté par noel ases à 22:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 juillet 2015

Philosophie traditionnelle

Philosophie traditionnelle : le qualificatif de cette expression permet de véritablement préciser le sens étymologique du premier terme, issu du grec philein & sophia, c’est-à-dire ‘’Amour de la Sagesse’’. Beaucoup de qualificatifs sont associés à ce mot philosophie. Elle peut être dite naturelle, occidentale ou orientale, médiévale ou moderne, juive ou chrétienne, ou bien d’autres appellations encore, mais si l’étude, comme nous l’avons dit, ne s’autorise pas de limite dans ses recherches, toutes les réflexions de l’initié sur un thème particulier doivent être mises en perspective avec la philosophie traditionnelle. La Tradition, au sens initiatique du terme, c’est la transmission de la Connaissance sur tout ce qui concerne La Vie, La Vie étant la Lumière des hommes. Avec l’indispensable symbolisme comme support essentiel de réflexions et méditations, cette transmission, destinée à la quête de l’amour de la sagesse est : initiatiquement et naturellement orale pour transmettre La Parole, fraternellement et nécessairement écrite pour s’enrichir de nouveaux horizons de pensées. La philosophie traditionnelle est le socle de toutes autres.

Posté par noel ases à 22:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


13 juillet 2015

Le silence de l'adepte

Quelques soit la discipline dans laquelle un adepte s’engage et débute, il lui faut faire silence pour être constamment attentionné à ce qui est dit et transmis par les anciens. Il ne s’agit pas simplement d’un simple silence physique : vue, ouïe, odorat ; mais également, et surtout, le silence dans le cours de ses réflexions. L’un des pièges d’une éventuelle mauvaise compréhension du sens d’un exposé qui est en train d’être dit, c’est de s’accrocher furtivement sur un mot ou une expression qui nous évoquerait un souvenir ou une idée, et de ne plus faire attention à ce qui suit. Il est possible alors de continuer à entendre parler l’orateur, et cependant ne plus écouter la suite du discours. C’est par son silence que l’Adepte va commencer sa formation à l’écoute, une écoute ciblée et vivante qui ne peut que l’enrichir sur le chemin qui l’emmènera vers la Connaissance.

Posté par noel ases à 17:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 juillet 2015

L'Étude

L’Étude, avec un É majuscule, ne doit avoir aucune limite de recherches, quelques soit le domaine ou la discipline considérée. C’est grâce à l’Étude que nous pouvons comprendre le monde dans lequel nous vivons, que nous pouvons comprendre les gens. Toute chose a une histoire, son histoire, et tout ce qui est vivant a un héritage complexe : biologique, génétique, voir psychique, psychologique, culturel, cultuel, ou tout autre composante qui pourrait ne pas encore être connue et qui ne pourrait l’être que par des études  comportementales. Toute chose existante a ou aura une fin, mais la Vie, dans sa globalité, a nécessairement un avenir. L’Étude, avec un É majuscule, c’est l’assurance d’un avenir respectueux de toutes formes de vies ; c’est le contraire de l’ignorance qui ne mène qu’à la destruction, destruction qui pourrait être fatale si l’ignorance arrivait par malheur à mettre le fanatisme au pouvoir.

Posté par noel ases à 19:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 juillet 2015

La Connaissance

Par le mot «Connaissance», pour l’Initié, homme de chair qui est devenu un nouveau-né dans le monde de l’Esprit, il y a une prise de conscience qu’il s’agit d’un domaine de la pensée que nous pourrions qualifier de divin. Il ne s’agit pas pour l’initié de devenir ‘’petit dieu’’ parmi les siens, de l’un de ces humains ayant le sentiment présomptueux d’avoir reçu un implant génétique de quelque vieux barbu que ce soit. Il ne saurait pas non plus être question d’une ‘’grande oreille’’ ayant la prétention ‘’d’entendre les voies, ou la Voie, de Dieu’’ ; non, la Voie de l’initié est la voie de son propre cœur, c’est pour cela que Dieu est dit ‘’Dieu d’Amour’’, car c’est l’homme qui, appelé à sortir de sa torpeur existentielle, a toutes potentialités pour devenir ‘’Amour’’. L’expression ‘’dieu d’Amour’’, c’est une parcelle génétique immémoriale qui est lové dans l’Âme et le Cœur de chaque être humain.

Posté par noel ases à 00:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 juillet 2015

Pratique de l'Art Royal

La pratique de l’Art Royal commence par l’Étude : étude de soi, étude de ses semblables, étude du monde et de l’univers ; il se poursuit par la recherche de la Connaissance, de co-naître, c’est-à-dire naître avec ; mais… naître avec quoi ? L’Art Royal implique enfin le devoir de transmettre à l’humanité et à sa postérité des valeurs de paix en soi, d’amour de la Vie, de compassion pour nos semblables, et de combattre inlassablement toute forme d’obscurantisme destructeur, ou d’hégémonie morale tant recherchée par des natures d’hommes qui, insatisfait de leur existence, voudraient imposer leurs idées, cherchant ainsi se prouver à eux-mêmes qu’ils… existent ! L’Art Royal, au-delà de toutes idéologies, préjugés et exaltation de soi, c’est, essentiellement : Étudier, Connaître, Transmettre.

Posté par noel ases à 23:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 juin 2015

Portes temporelles

En la fête de Saint Jean Le Baptiste, symboliquement et entre les deux portes temporelles bornées de part et d'autre par Saint Jean L'Évangéliste, il y a en cet instant une verticalité solaire, une communion entre la terre et le Ciel dans une aspiration pour nous les humains à magnifier nos Vie dans un concert cosmique vibrant de paix, de joie et de charité. Cette verticalité solaire, cet "Axe-mundi", c'est la porte des cieux qui s'ouvre à nous, celle auprès de laquelle nous pouvons chercher quelques inspirations et intuitions, de cette porte où nous ne pouvons qu'admirer le spectacle qu'elle nous offre, de celle qui peut nous inonder de sa sagesse ordonnée et de sa manne spirituelle. Ainsi nourri, l'Initié a alors le devoir, et la mission, de porter au-dehors l'œuvre spirituelle commencée dans son Temple intérieur.

Posté par noel ases à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :